LA BEAUTE DES BOUCLES NATURELLES OUI, LE DEFRISAGE NON !
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le début d'une histoire d'amour après une guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Calypse



Messages : 13
Date d'inscription : 02/08/2013

MessageSujet: Le début d'une histoire d'amour après une guerre   Ven 2 Aoû - 8:47

Hey ! cheers 

Alors je vais vous le dire cash, avant mes cheveux c'était l'apoCALYPSE mais avant commençons par le commencement:

Et là il faut remonter loin...loin...

C'était vers mes 5ans, de ma transition de shampoing pour bébés à shampoing dits "normaux", jusqu'alors rien d'anormal, les jours s'écoulaient dans la sérénité mais plus les années passaient plus il y avait quelque chose qui n'allait pas avec mes cheveux ils devenaient abîmés, semblable à un morceau de coton, j'avais toujours mes petites boucles mais elles n'étaient pas définis et se confondaient avec la chevelure massive abîmée, pas présentable du tout, en plus ma mère me les brossait et je perdais beaucoup de cheveux et plus elle brossait plus elle les abîmait, j'avais mal en plus... (je pointe encore mon regard accusateur sur elle la vilaine ignorante) et à partir de là...
A commencer les bals des shampoings, toutes les marques y passaient, jusqu'à en faire un budget cheveux.
C'est alors que je suis passé par les méthodes naturelles, les huiles, les masques maison et tout le touti RIEN.

10 ans plus tard je découvre LA chose LE poison qui a gâché 10 ans de ma vie sans pouvoir me lâcher les cheveux obligé de faire chignons, nattes pour ne pas montrer cette chevelure d'homme préhistorique (j'exagère à peine). Ce poison c'était le shampoing, le shampoing industriel, jamais il m'est venu à l'idée de regarder les ingrédients, je le faisais pour ce que je mangeais mais jamais pour mes cheveux, aujourd'hui c'est l'inverse. Alors grâce à ma curiosité et ces nombreux jours où je me suis perdue sur youtube découvrant ainsi des messagers qui dénonçait le poison, j'ai commencé à faire des recherches (et en passant j'ai repéré ce forum), ce poison: le silicone et il n'était pas seul, il était accompagné de ses amis les parabens, les sls et je ne sais quel autre poison.
Ce qui m'a le plus frappé c'est le fait que j'ai cru que cette tignasse abîmé était la mienne, parce que je ne touchais JAMAIS au lisseur, boucleur et autres. Je ne comprenais pas pourquoi ils étaient abîmés mais en fait ils l'étaient à cause de 10 ans d'usage hebdomadaire du fameux poison.

So bon voilà c'était pour le côté conteuse d'histoires maintenant un peu plus sur moi:
Je suis une fille qui aime prendre soin d'elle, si vous avez bien suivi l'histoire j'ai donc 15 ans, j'ai les cheveux bouclés et brun/noir (ils foncent de plus en plus avec le produit que j'utilise), longs en plus quand ils sont étirés il sont à la raie des fesses et bouclés ils arrivent au dessus du nombril, et c'est des cheveux de brésilienne ^^ donc en fait là je suis revenue au source, c'est à dire que je m'applique de l'huile (d'amla, c'est d'ailleurs elle qui fonce mes cheveux mais en fait j'aime ça, ça donne de l'éclat, du vivant) quotidiennement sur les cheveux et une ou deux fois par semaine je m'applique des masques maison (à base d'oeufs, de miel, d'huile d'olive) et à chaque fois je varie je rajoute de la banane ou un avocat, ou une nouvelle huile, mais je ne me sépare plus de l'huile d'amla (le secret des indiennes) par habitude aussi. Et les shampoing je les fait maison, moi même, à base d'oeufs. (en attendant de me trouver un shampoing bio) Ca va faire maintenant un mois que je suis ce rythme et je vois mes cheveux renaître petit à petit, ce que j'aimerai c'est qu'ils soient tout beaux, présentable pour que je les lâche à la rentrée et que tout le monde voit mon vrai moi et pas la fille avec toujours les cheveux attachés qui donne une allure coincée, pour l'instant ils sont pas encore très présentable, il reste encore des mèches de cheveux qui ne sont pas définies, qui partent de travers et qui sont semblable à du crin mais moins qu'avant, j'aimerai juste savoir combien de temps le silicone qui a été mit pendant 10 ans sur mes cheveux va partir ? Et s'il est vraiment parti combien de temps vais je devoir attendre pour que mes cheveux soit soigné avec les méthodes que j'utilise.
Voyez vous je veux que pour moi cette rentrée soit une renaissance, pas dans le but de faire comme les autres filles (oh non elles se lissent les cheveux tous les matins, et leur cheveux manque de volume, c'est...regrettable) non moi je veux prouver à la terre entière qu'une fille aux cheveux bouclés NATURELLEMENT, quand ils sont bien entretenus, est jolie ! Et puis les boucles ça donne du caractère, ça s'accorde très bien à ma personnalité anticonformiste et c'est aussi le symbole de l'ouverture ^^.

Allez merci à toutes celles qui sont arrivées ici en lisant tout ce que j'ai marqué, c'est long mais maintenant moi et mes cheveux on s'aime, 10 ans à devoir se supporter alors qu'on s'aimait pas et là d'un coup on se remarie parce qu'ils ont changé *verse une larme* c'est juste le début d'une grande histoire d'amour et d'ailleurs je pense que vu comment ils progressent ils vont faire tourner les têtes !

PS: Si vous pouviez me donner des réponses au sujet de la durée de que vont prendre mes cheveux pour être complètement guérie ou juste présentable j'en serai très reconnaissante. (Sinon je me fais un traitement de choc)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doudouuu

avatar

Messages : 1506
Date d'inscription : 02/09/2008
Age : 30
Localisation : MODERATRICE

MessageSujet: Re: Le début d'une histoire d'amour après une guerre   Jeu 15 Aoû - 15:15

Bonjour Calypse ! Bienvenue sur le forum !
Je te conseille de jeter un oeil au récap : >> ici <<
Tu verras que certaines filles laissent le temps faire, et que d'autres n'hésitent pas à "désintoxiquer" leurs cheveux en clarifiant avec du bicarbonate... A toi de choisir !
J'espère que la rentrée sera pour toi l'occasion de dégainer la crinière !
A bientôt !

_________________
Big Chop après 1 an de transition le 13.01.2011 afro
3c/M/iii


Low Poo : Garnier Ultra Doux avocat-karité
HV : Ricin, Karité, Pépin de raisin, Kukui, Yangu, Coco
Fixant : Eco Styler

Kinky Curly I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calypse



Messages : 13
Date d'inscription : 02/08/2013

MessageSujet: Re: Le début d'une histoire d'amour après une guerre   Jeu 15 Aoû - 20:50

Merci beaucoup, j'ai regardé tous les liens du récap et j'ai beaucoup apprit !
Je compte m'attaquer au no poo, l'après shampoing ultra doux huile d'avocat/karité de garnier m'a l'air convenable.
Question routine je fais toujours des masques et des bains d'huile (cheveux abîmés y oblige) par contre j'ai abandonné l'huile d'amla car elle contient de la paraffine (moi qui espérais tant d'elle...déçue) donc je compte la remplacer par de l'huile de coco et j'ai aussi envie d'essayer ce fameux gel d'aloe vera que vous utilisez toutes pour redéfinir vos boucles. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le début d'une histoire d'amour après une guerre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le début d'une histoire d'amour après une guerre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une histoire d'amour qui fait pleurer
» faites l'amour, pas la guerre, les capotes coûtent moins chères que les bombes nucléaires (posy).
» Ce n'est que le début d'une grande histoire d'amour..!
» Histoire d'amour impossible
» Olivier et Andréanne - Le début d'une histoire d'amour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mille et une boucles :: Le Forum :: Regles générales :: Présentation des membres-
Sauter vers: