LA BEAUTE DES BOUCLES NATURELLES OUI, LE DEFRISAGE NON !
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mon nom est Crinierebelle, voici mon histoire…capillaire (of course)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crinierebelle

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 23/08/2013
Age : 31
Localisation : Avignon

MessageSujet: Mon nom est Crinierebelle, voici mon histoire…capillaire (of course)   Ven 30 Aoû - 18:19

Bonjour à toutes et à tous !

Je me présente brièvement, je suis « Crinierebelle », 27 ans et j’habite dans le sud de la France. Avant de découvrir ce site, si on m’avait demandé de décrire ma chevelure, je l’aurai certainement fait de manière très subjective : touffe indisciplinée non-identifiée geek lol Mais à présent, je dirais plutôt que mes cheveux sont mi-bouclés mi-frisés de type 3b (si j’ai bien lu et compris la classification).

Vous l’aurez compris, mes cheveux et moi c’est toute une histoire ! En parcourant le forum, je me suis rendue compte que je n’étais pas un cas isolé. Ça m’a rassurée mine de rien et je me suis dit « Enfin des gens qui pourront me comprendre ! ». Alors aujourd’hui en avant-première j’ai décidé de vous raconter ma petite histoire capillaire. Je vais essayer de résumer mais je ne promets rien ^^


PHASE 1 : LE DENI (de 5 à 18 ans)

J’avais les cheveux très longs (bas du dos) MAIS toujours attachés (couettes, queues de cheval, chignons, tresses). Résultat à 18 ans apparition d’une alopécie par traction, c’est-à-dire que ma chevelure commençait à se dégarnir sur l’avant du crâne pale  Autant vous dire que ça a été un choc pour moi sachant que c’était irréversible. Suite aux conseils de mon dermatologue, j’ai pris un traitement oral et local pour fortifier les « racines » restantes et je me suis coupée les cheveux courts (au niveau des oreilles) pour éviter d’avoir à les attacher constamment. Je ne me préoccupais pas vraiment de mes cheveux à cette époque, je les lavais avec un shampoing classique qu’on trouve en grande surface et puis c’est tout aucun soin. Mes cheveux étaient là mais je les ai ignorés…


PHASE 2 : LA DEMI-PRISE DE CONSCIENCE (de 18 à 26 ans)

Etant donné que je n’étais pas très douée pour prendre soin de mes cheveux, je me suis dit qu’il serait judicieux pour moi de confier cela à des professionnels, autrement dit à des coiffeurs… Je suis donc allée pour la toute première fois chez le coiffeur à l’âge de 18 ans pour un shampoing brushing en espérant profiter par la même occasion de conseils. Et là, cruelle désillusion ! Au lieu d’obtenir des informations sur la manière d’entretenir mon type de cheveux, on me conseille de tester un défrisage pour me faciliter la vie car sinon c’est trop dur à coiffer et on perd du temps. A la sortie du salon, j’étais un peu déçue mais je me disais que c’était un cas isolé et que je trouverai un autre coiffeur plus attentionné. Hélas non. J’ai enchaîné les salons et le même discours revenait sans cesse : « Vous savez, si vous voulez être plus tranquille, on vous conseille un défrisage blablabla qui n’abimera pas vos cheveux…etc ». Il y en a même un qui a osé me dire « Normalement dans notre salon on ne fait pas de brushing sur ce type de cheveux ». J’étais dépitée… Toutes ces paroles résonnaient dans ma tête. Je me disais mais ça veut dire quoi CE type de cheveux ? Suis-je anormale ? scratch Malgré tout, je n’avais pas cédé à leur « chantage ». Mais plus tard (ou plutôt trop tard) j’ai compris… En observant la société de « l’extérieur », je me suis rendue compte que la tv, les magazines, les publicités étaient gorgés de modèles féminins aux cheveux raides et soyeux, qui formataient notre inconscient : cheveux lisses = bien et cheveux frisés = pas bien  (je caricature un peu mais c’est pour l’idée).


PHASE 3 : CHERCHEZ L’ERREUR (de 23 ans à 26 ans)

Forcément, un jour j’ai cédé à la tentation omniprésente du lissage. Mais attention, je voulais faire les choses bien, je voulais une technique qui n’abîme pas les cheveux, qui ne soient pas irréversible et blablabla vous connaissez la chanson. Bref, en l’espace de 3 ans j’ai fait 2 lissages brésiliens et 2 Xtenso moisture (notez que pour mettre en confiance, le mot « défrisage » est tabou chez les coiffeurs lol, ça me fait penser au mot « régime » lol). J’étais ravie de ne plus passer des heures à me démêler les cheveux, les discipliner…etc. Mais à force de les enchaîner, je commençais à devenir phobique des boucles. Je m’acharnais à lisser les racines récalcitrantes avec un fer à lisser. Bref, je me dénaturais petit à petit et torturais mes pauvres cheveux. Moi qui prônais la beauté naturelle haut et fort, je m’en éloignais.


PHASE 4 : LA REVELATION (de 26 ans à aujourd’hui)

Mon dernier défrisage date de mars 2013. Mes « vrais » cheveux ont repoussé de 5 cm environ mais je ne suis pas allée faire de retouche comme à mon habitude. D’une part parce que je n’avais pas le temps, et d’autre part parce que je commençais à retomber sous le charme de mes bouclettes naturelles Embarassed  De plus, je commençais à voir d’un mauvais œil tous les produits chimiques qu’on se tartine au quotidien lol Une envie de retourner aux sources m’a donc traversée et aujourd’hui j’ai envie de repartir sur de bonnes bases NA-TU-RELLES et retrouver ma vraie nature (ça fait un peu slogan de pub mais ça décrit bien ce que je ressens lol)

Voilà, vous savez tout (ou presque*). Merci d’avoir pris le temps de me lire et j’espère à très vite sur le forum !

*Infos diverses :
Où en suis-je aujourd’hui : phase de transition, mes cheveux ont une double texture (frisé sur 5cm à partir de la racine - raide défrisé sur une dizaine de centimetres).
Soins du moment : huile d’argan, huile d’avocat, AS ultra doux avocat karité(no-poo depuis 1 semaine)
Comment suis-je tombée sur ce site : en cherchant des astuces pour arrêter le défrisage et revenir aux boucles naturelles
Mes attentes : trouver des conseils adaptés à mon type de cheveux et partager mon expérience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calypse



Messages : 13
Date d'inscription : 02/08/2013

MessageSujet: Re: Mon nom est Crinierebelle, voici mon histoire…capillaire (of course)   Sam 31 Aoû - 21:08

Bienvenue !!!

J'ai l'impression de me lire, on a la même histoire capillaire, mais je n'ai fait qu'un seul lissage, qui n'a duré qu'un mois pour ma part, et qui m'a définitivement fait abandonné cette technique. C'était soit cache misère soit on dénature. Et je crois comprendre pourquoi un des coiffeurs t'a dit "on ne fait pas de brushing sur ce type de cheveux" c'est possible mais je crois qu'ils auraient honte du résultat que ca ne fasse pas comme dans les magasines, moi quand je l'ai lissé ok ils étaient raides mais la texture n'était pas la texture de "base" ca s'envolait ca n'avait pas de maintien. Bref tu trouveras pleins de conseils ici voire même que tu te lanceras dans une routine capillaire et n'hésite pas à faire des masques maison c'est le moment de revenir aux sources !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crinierebelle

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 23/08/2013
Age : 31
Localisation : Avignon

MessageSujet: Re: Mon nom est Crinierebelle, voici mon histoire…capillaire (of course)   Dim 1 Sep - 14:10

Salut Calypse !
Tout d'abord merci pour ton accueil chaleureux Wink 
Je viens de lire à mon tour ton histoire capillaire et j'étais stupéfaite de voir à quel point nos parcours se ressemblent ! Au moins on se comprend lol
Ça ne fait pas très longtemps que je navigue sur ce site mais j'ai déjà appris beaucoup de choses. Je me suis rendue compte que je n'avais pas du tout les bons réflexes pour "mon" type de cheveux (cette formule me suivra toute ma vie je crois Razz ). Comme tu l'as bien compris, c'est vrai que j'aimerai trouver une routine pour soigner et entretenir mes cheveux. En ce moment je suis en pleine transition cheveux raides-cheveux bouclés donc double texture et je dois avouer que ce n'est pas facile à gérer, j'ai l'impression de ne ressembler à rien mdr Mais en lisant le forum j'ai compris que le principal mot d'ordre c'est PATIENCE. Alors je patiente bounce 
Oui merci, pour revenir aux soins naturels j'ai vu que les huiles végétales étaient pas mal mais faudrait que j'arrive à trouver celle qui me correspond le mieux. Avant je n'utilisais que de l'huile d'argan mais là j'ai tenté celle à l'avocat et elle a l'air de mieux rendre donc on verra bien. C'est en testant qu'on voit ce qui convient ou pas.
En tout cas je souhaite renouer (ou comme tu dis "me remarier") avec mes cheveux donc ce n'est pas sans effort lol
A très vite !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calypse



Messages : 13
Date d'inscription : 02/08/2013

MessageSujet: Re: Mon nom est Crinierebelle, voici mon histoire…capillaire (of course)   Dim 1 Sep - 18:19

En fait chaque huile a sa spécificité: huile d'olive les nourrit, huile d'argan restructure le cheveu abîmé, l'huile de ricin stimule la pousse, l'huile de coco les fortifie, l'huile d'avocat les fortifie, les hydrate, restructure le cheveux abîmé, les rend doux, souple, brillant, l'huile d'amande douce les rend doux, souples et brillant.
Voilà un truc comme ça, en ce moment je n'ai que de l'huile d'olive, comme c'est celle de cuisine, je suis sure qu'il n'y a rien d'autres dedans mais l'odeur est assez forte...pour sortir tu vois... Sinon je voulais prendre de l'huile de coco mais il parait qu'il faut la mélanger en plus de ça avec une huile hydratante, donc je préfère prendre l'huile d'avocat puisque c'est tout en un j'aimerai savoir si la tienne laisse une odeur ou pas, si elle est agréable ou inodore.

Sinon côté aspect, ca fait deux mois que je suis au naturel et je vois déjà la différence (chevelure détendue, soyeuse, nourrie), la fibre capillaire plutôt rêche est devenue lisse (quand je prend un cheveux dans mes doigts ca glisse avant c'était rugueux) de belles boucles bien formés (ca ressemble plus à des ondulations) et ce n'est PAS TOUFFUS ! Mon objectif premier. Ca ressemble à quelque chose c'est déjà ça, voilà mais comme ces deux derniers mois j'ai pas utilisé les vraies huiles (avocat, coco) je n'ai pas un résultat de filles dans les pub. Pour que mon huile d'olive les hydrate il faut que je mette la dose jusqu'à qu'ils soient tout graisseux... Mais bon une fois que j'aurai trouvé mon huile et ma routine tout ça, disons que mes cheveux seront beaux pour l'hiver ==" (prêt à être abîmé pour l'hiver) mais je les chouchoute constamment alors j'ai pas de craintes à avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crinierebelle

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 23/08/2013
Age : 31
Localisation : Avignon

MessageSujet: Re: Mon nom est Crinierebelle, voici mon histoire…capillaire (of course)   Dim 1 Sep - 19:55

Merci pour ces détails importants concernant les huiles, je prends note.
L'huile d'avocat que j'utilise n'a pas une odeur marquée, je dois t'avouer que j'avais pris une marque au hasard quand j'étais allée faire les magasins (Miss Eden Cosmetic) mais je crois que je vais déjà en changer pour une bio car dedans j'ai vu qu'il y avait du parfum c'est pas tip top :-S
Moi j'ai la même sensation que toi, mes cheveux deviennent gras à force, je dois mal doser...
Sinon, moi aussi avant j'utilisais l'huile d'olive (de cuisine) mais j'avais l'impression que ça ne résolvait mon problème de sècheresse que de manière temporaire. Une fois que mes cheveux avaient absorbé l'huile ben ils redevenaient secs donc j'en rajoutais et forcément ça finissait par être hyper gras (cercle vicieux). Je pense que je n'ai pas du tout la maîtrise des dosages mais je vais aller fouiner dans le forum pour apprendre à être à l'écoute de mes cheveux. Je te tiens au jus quoi qu'il en soit. On n'a qu'à communiquer par MP si ça te dit, au moins on suivra nos évolutions respectives tout en se conseillant et en partageant des liens sur le site.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calypse



Messages : 13
Date d'inscription : 02/08/2013

MessageSujet: Re: Mon nom est Crinierebelle, voici mon histoire…capillaire (of course)   Lun 2 Sep - 14:56

Jpense pas que ce soit une question de dosage, c'est l'huile elle est comme ça, elle n'hydrate pas. Et sortir comme ça avec les cheveux tout poisseux... Sinon j'avais l'huile d'amla dabur mais j'ai trouvé de la paraffine dedans. Et sinon ton huile d'argan y avait une odeur ? Elle hydratait bien ou ça les graissait. Tiens moi au courant par mp Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon nom est Crinierebelle, voici mon histoire…capillaire (of course)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon nom est Crinierebelle, voici mon histoire…capillaire (of course)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» me voici me voila
» voici ma pitite collection de maquillage...
» MOI DAUPHINOIS VOICI QUELQUES PHOTOS DE MON MARIAGE
» Voici la carte que nous avons fait...
» Apparemment le miracle capillaire existe, et il s'appelle : le lissage brésilien !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mille et une boucles :: Le Forum :: Regles générales :: Présentation des membres-
Sauter vers: